MASTER Études sur le genre

Résumé de la formation

  • Type de diplôme: Master LMD
  • Domaine: Sciences humaines et sociales

Présentation

Présentation

Ce master propose un M1 unique et deux parcours M2 :

- Parcours type Corps et biopolitique, (ouverture 2018)

- Parcours type Discriminations, (ouverture 2019)

Objectifs

Le parcours type Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant.e.s qui souhaitent poursuivre des recherches doctorales et se destinent donc aux métiers de l’enseignement supérieur et de la recherche. Il propose également des connaissances et des outils de réflexion utiles aux étudiant.e.s souhaitant accéder au professorat des écoles, des collèges et des lycées afin de répondre aux nouveaux programmes éducatifs, notamment les projets pluridisciplinaires.

Le parcours type Discriminations est destiné aux étudiant.e.s visant une insertion professionnelle immédiate hors parcours doctoral. Ce parcours permet d’acquérir des connaissances théoriques et thématiques sur le genre ainsi que des compétences spécifiques menant aux métiers incluant le développement d’actions ou de politiques liées à l’égalité hommes/femmes et à la lutte contre les discriminations.

Savoir-faire et compétences

Quatre grandes compétences (référentiel européen Genre Athena) seront communes aux deux parcours types :

  • Mobiliser les savoirs et méthodes sur le genre
  • Identifier et analyser les interactions entre le genre et les autres formes d'inégalités
  • Mener une recherche interdisciplinaire sur le genre en contexte académique ou non académique
  • Participer à la formulation et à la mise en œuvre d'actions et de politiques en faveur de l'égalité entre femmes et hommes et/ou relevant du gender mainstreaming

Informations supplémentaires

Le master inter-universitaire, est dispensé en EAD (Enseignement à distance) depuis les universités suivantes : Le Mans, Angers, Brest, Nantes et Rennes.

Les universités impliquées sont, pour certaines, partenaires du GIS Institut du Genre et ce master intéresse diverses structures interuniversitaires telles la MSH Ange Guépin à Nantes et la MSHB à Rennes.

À l’Université d’Angers, les études sur le genre sont devenues une des priorités SHS avec le programme régional GEDI (Genre et discriminations sexistes et homophobes) piloté par Christine Bard (90 enseignant.e.s-chercheur.e.s impliqué.e.s). Cette formation est adossée à la SFR Confluences (axe 2 : Genre, discriminations et changement social) et à plusieurs unités de recherche angevines : ESO, LPPL, CERHIO (axe Histoire des femmes), 3LAM, CRILA, CJB.

À l’Université de Rennes 2, les études sur le genre sont présentes dans plusieurs laboratoires : CIAPHS, CERHIO (axe de recherche « Corps et genre »), ESO (thématique importante dans l’axe « Parcours de vie et expériences des espaces »).

À l’Université de Nantes, ce master s’adosse au projet du laboratoire Droit et Changement social (DCS) de la faculté de Droit et des sciences politiques (violence de genre et discriminations sexistes) et à l’axe prioritaire donné aux questions européennes par l’Université (à travers le RFI Alliance Europa).

À l’Université du Maine, plusieurs laboratoires sont impliqués : ESO, VIP&S, CERHIO, 3LAM, GAINS, notamment sur les thématiques centrales du master comme le corps et les discriminations.

Au sein de l’UBO, cinq unités de recherche sont concernées : CECJ, CRPCC, HCTI, le LABERS et le CRBC l’étant plus particulièrement. Le LABERS qui a longtemps eu un axe « genre » a souhaité en faire un thème transversal à toutes ses recherches, irriguant tous les axes.

Plusieurs séminaires sur le genre sont déjà en place au sein de l’UBL : Genre et normes-GEDI (Nantes et Le Mans) ; Genre-GEDI (Angers) ; Le genre à l’Ouest (UBO et Rennes).

Le master propose aux étudiant.e.s une ouverture internationale en capitalisant les liens existants avec des universités proposant des formations reconnues sur le genre, telles que : Institut Simone de Beauvoir, Université de Concordia ; Université des West Indies, Trinidad ; UNAM Programme d’études sur les femmes, Mexique ; Programme d’études féministes et de genre, Université d’Ottawa ; UQAM, Chaire sur l’homophobie ; ULB, Bruxelles.

Programme

Contenu de la formation

Consulter les enseignements proposés en Master Étude sur le Genre

À l’heure actuelle, il n’existe aucun master Études sur le genre en Bretagne et dans les Pays de la Loire, ni dans le Grand Ouest (Normandie, Poitou-Charentes). Seul existe le DIU « Études sur le genre » des universités Rennes 2 et UBO, équivalent à un niveau M1. Nous souhaitons combler ce manque tout en nous démarquant des formations existantes sur le territoire en proposant une formation transdisciplinaire et en EAD (enseignement à distance).

Les étudiant.e.s de M1 suivront un tronc commun d’enseignements plurisdisciplinaires lors du S7 et du S8. Chaque UE thématique fera intervenir des enseignant.e.s de disciplines différentes. Un mémoire sera réalisé à l’issue du M1.

Dès 2018, les étudiant.e.s pourront, en S9 et S10, suivre le parcours type Corps et biopolitique, puis à partir de 2019 avoir la possibilité de choisir entre ce parcours et le parcours type Discriminations. Une partie des enseignements sera mutualisée entre ces deux parcours. Des unités d’enseignement dans lesquelles interviendront des professionnel.le.s seront proposées dans le parcours Discriminations. Un mémoire de recherche ou de stage est demandé pour la validation du master, en fonction des parcours suivis.

La formation mobilise les nouveaux outils pédagogiques numériques et sera suivie à distance, en dehors de certains ateliers méthodologiques conçus pour permettre une appropriation des concepts par des pratiques innovantes (performances de genre, creative writing, etc.) programmés lors du regroupement des étudiant.e.s en début d’année. Des moments de rencontre (journées de rentrée, journée de restitution…), temps forts organisés à l’Université d’Angers (rotation ensuite), permettront effectivement de créer une dynamique collective et de renforcer les liens entre enseignant.e.s et étudiant.e.s.

Des enseignements en langue anglaise seront l’occasion de former les étudiant.e.s en anglais tout en travaillant sur les textes théoriques fondamentaux anglophones. Il s’agira également d’appréhender la construction sociale et symbolique du genre à travers des séries et des films anglophones.

Admission

Condition d'accès

Pour être inscrit dans les formations conduisant au diplôme de master, vous devez justifier :

  • soit d'un diplôme national conférant le grade de licence dans un domaine compatible avec celui du diplôme national de master
  • soit d'une validation d’études, d’acquis ou d’expériences professionnelles

Le dépôt de candidatures se fera en ligne sur l’application de candidatures de l’université.

Si vous êtes en reprise d’études, nous vous invitons à consulter au préalable la page dédiée.

Si vous êtes étudiant étranger, nous vous invitons à consulter au préalable la page dédiée.

Et après

Poursuite d'études

Le parcours type Corps et biopolitique s’adresse surtout aux étudiant.e.s qui souhaitent poursuivre des recherches doctorales et donc s’inscrire en thèse.

Le parcours type Discriminations est destiné aux étudiant.e.s visant une insertion professionnelle immédiate hors parcours doctoral.

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Le Mans

Contact(s) administratif(s)

Secrétariat des Masters SHS

Email : master-shs @ univ-lemans.fr

A télécharger

Plaquette du Master (1 Mo)

En savoir plus...

La Faculté comprend deux domaines :
-Arts, Lettres, Langues
-Sciences humaines et sociales

Voir aussi ses différents Départements

Contacter un service

Pour trouver rapidement votre contact dans un Service ou Département cliquer ICI.